• 1000

L'essentiel

Dans un monde où la durabilité devient une priorité incontournable, notre étude annuelle "Pulse of Banking ” s'intéresse au sujet du Green Asset Ratio (GAR).
L'étude démontre comment les banques européennes s'alignent sur les objectifs définis par la taxonomie verte de l'Union Européenne.
Bien que le GAR moyen soit de seulement 3%, des initiatives comme celles de La Banque Postale, de BNP Paribas ou de Santander, qui ont ont mis au point des GAR alternatifs, illustrent une tendance à développer des méthodologies de calcul plus inclusives et transparentes.
Plus qu'une simple mesure de performance, le GAR est un baromètre crucial pour évaluer l'impact environnemental du secteur bancaire européen et un guide pour orienter les futures politiques et stratégies d'investissements vers la réalisation de vos objectifs de développement durable.

L'étude présente les progrès et les défis associés à l'intégration du GAR dans les banques et principales institutions financières, dans le cadre réglementaire révisé par l'Union Européenne sur la finance durable.

Rédigée par les experts Banque de KPMG France, cette étude se donne pour objectif de mieux faire connaître la portée de ces nouvelles exigences et d’en améliorer la compréhension.

Recevoir l'étude au format PDF


Quelles sont les stratégies des grands groupes bancaires en matière d'investissement ESG ? Quel est le chemin de transition à suivre pour adapter sa politique financière à l’économie de demain ?


Qu'est-ce que le Green Asset Ratio ?

Définition

Le Green Asset Ratio (GAR) est un indicateur innovant conçu pour mesurer la part des actifs bancaires finançant des activités durables. Cet outil clé aide à comprendre dans quelle mesure les institutions financières soutiennent la transition vers une économie bas-carbone respectant les piliers ESG.

Comment le GAR est-il structuré ?

  

Illustration

Bilan à date du GAR

Un nouvel indicateur aux performances encore modestes

Le niveau moyen du GAR à 3% souligne un engagement modeste des banques européennes vers des activités durables, invitant à une réflexion sur la méthodologie de calcul et les critères retenus. Les rapports de durabilité récemment publiés par les banques mettent en avant des disparités dans son application. Certaines banques ont pris le parti d'adopter des méthodologies alternatives pour un calcul plus inclusif et représentatif de leurs efforts.

Une méthodologie à adapter

Entré en vigueur cette année, le GAR était très attendu par les investisseurs.  Pourtant les taux assez bas affichés donnent à réfléchir à la fois sur la maturité des méthodologies de calcul, mais aussi sur sa fiabilité. Les méthodes alternatives de calcul employées par certaines banques permettent des ajustements entre les critères d'éligibilité et d'alignement, offrant une image plus complète de leurs activités. Il est donc essentiel d'évaluer l'efficacité de ces nouvelles approches par rapport au modèle standard. 

GAR éligible vs GAR aligné (CA / Capex)

  

Illustration

Les dernières révisions réglementaires

La FAQ de la Commission Européenne du 21 décembre 2023 destinée aux entreprises financières précise la mise en œuvre de certaines dispositions et des ajustements réglementaires sur le calcul du GAR.

Les défis associés

En réaction à cette FAQ les banques réajustent progressivement leurs dispositifs, mais soulignent cependant les défis qu'elles rencontrent :

  • intégrer ces changements dans leurs processus de reporting,
  • s'assurer de la transparence et de la précision des données rapportées.

Le GAR est-il un premier pas vers davantage de transparence ?

Une révision continue du GAR est essentielle pour élaborer un outil plus robuste et fiable d'évaluation de l'engagement des banques européennes dans la lutte contre le réchauffement climatique. Malgré les défis initiaux dans l'adoption du GAR, il existe un potentiel significatif pour améliorer la manière dont les banques peuvent rapporter et stimuler des investissements plus verts, alignés avec les objectifs de développement durable de l'UE.

Accompagnement KPMG

KPMG offre une gamme complète de services nous permettant de travailler en étroite collaboration avec nos clients pour comprendre leurs portefeuilles actuels, évaluer l'éligibilité et l'alignement de leurs actifs selon la taxonomie verte, et identifier des opportunités pour améliorer leurs scores de GAR. Notre objectif est d'assurer que les institutions financières ne se contentent pas seulement de répondre aux exigences actuelles mais qu'elles soient également bien positionnées pour l'avenir dans le paysage de la finance durable.


Édition précédente


Secteur associé


Ces contenus pourraient vous intéresser