Les institutions financières canadiennes doivent déterminer comment comptabiliser les changements fiscaux récemment adoptés dans leurs états financiers préparés conformément aux normes IFRS de comptabilité. Plus particulièrement, les sociétés qui sont des banques, des assureurs-vie ou des institutions financières connexes devront s’assurer que leurs états financiers reflètent correctement le nouvel impôt ponctuel de 15 % en vertu du dividende pour la relance du Canada et l’impôt supplémentaire de 1,5 % sur les revenus imposables dépassant le seuil de 100 millions de dollars. L’incidence fiscale de ces mesures, qui étaient comprises dans le projet de loi C-32, doit être comptabilisée dans la période comprenant le 8 décembre 2022 (c’est-à-dire la date à laquelle le projet de loi était pratiquement en vigueur).

Pour en savoir plus, téléchargez ce numéro du bulletin FlashImpôt Canada.